fbpx

On le sait: trouver un bon avocat n’est pas chose aisée. Chacun de nous sera pourtant amené à faire appel à un professionnel du droit un jour, parfois même lorsque l’on s’y attend le moins ; et ce jour venu, il s’agit de ne pas être pris de court ou se retrouver entre de mauvaises mains par manque de temps ou de choix!

Pour vous aider dans vos démarches, nous vous avons dressé une liste de 4 erreurs commises fréquemment et vous donnons nos conseils pour les éviter.

Erreur n°1 : je me fie à un ami / une connaissance

“La soeur de mon meilleur ami est avocate / J’ai un cousin notaire”…

L’erreur la plus fréquente est de se fier à ses relations personnelles, amicales et familiales, même si ces relations vous feraient bénéficier d’un tarif plus avantageux ou d’un traitement plus favorable.

Le coup de fil à un ami qui est avocat est chose courante et peut s’avérer très utile en cas d’urgence ou en amont d’une prise en charge concrète de l’affaire. Mais les conseils reçus dans ce cadre doivent cependant être pris avec une certaine mesure:

Est ce que cet ami est spécialisé dans le domaine juridique du problème en question? Est ce qu’il a l’expérience nécessaire pour vous conseiller?

Si vous comptez lui confier la prise en charge du dossier, consacrera-t-il tout le temps nécessaire à votre cas? La confidentialité requise est-elle conciliable avec l’entourage amical ou familial vous liant? Y-a-t-il des conflits d’intérêts entre vous, l’avocat et les autres parties au dossier (la partie adverse par exemple)?

Enfin, en cas d’échec, celui-ci portera-t-il préjudice à votre relation préexistante?

Après vous être posé ces questions, si votre ami avocat répond à vos critères et que vous vous sentez à l’aise de lui confier votre affaire, alors allez-y, foncez!

Erreur n°2: je choisis un avocat par son nom, non sa spécialisation

La seconde erreur à ne pas commettre est celle de confier votre dossier à un avocat connu pour ses succès sans s’assurer que ceux-ci relèvent du même domaine que celui qui vous touche. Un pénaliste ne vous garantira peut être pas la victoire escomptée dans l’affaire qui vous oppose à votre assureur, ou vous assister dans la création de votre société.

Certains avocats n’avertissent pas le client qui les consulte que son cas ne rentre pas dans leurs compétences et se chargent quand même du dossier en y passant considérablement plus de temps qu’un avocat spécialisé. Le client n’aura d’autre choix que d’assumer les honoraires ainsi alourdis.

Un spécialiste aura des réflexes et des connaissances que seule l’expérience peut conférer: aussi, il est judicieux de faire quelques recherches au préalable et s’assurer qu’au delà de la réputation, l’avocat de votre choix a la bonne spécialisation.

Erreur n°3: Je ne connais pas les tarifs

Par gêne ou tout simplement par oubli, le client ne s’informe souvent pas des tarifs de l’avocat, et se retrouve dans l’embarras lors du décompte des honoraires.

Tous les avocats n’appliquent pas les mêmes tarifs et il est important de se renseigner sur les pratiques de chacun, en comparant différents professionnels selon le temps qu’ils estiment nécessaire au traitement du dossier, et en s’informant des coûts usuels appliqués dans des dossiers similaires.

Ne pas hésiter à faire part au professionnel de vos capacités financières – l’avocat vous dira s’il estime ou non pouvoir se charger de votre dossier. Ses stratégies judiciaires n’en seront que plus réfléchies et pourront ainsi être adaptées à vos ressources.

Erreur n°4: J’attends le dernier moment pour trouver un avocat

La quatrième et dernière erreur, trop fréquente elle aussi, est celle de s’y prendre trop tard. Le client a tendance à faire appel à un avocat lors de l’apparition du problème seulement, alors que la majorité des affaires méritent une assistance légale préventive, soit celle qui permettra potentiellement d’éviter ledit problème.

Il oublie souvent que certaines affaires sont soumises à des délais légaux et qu’une prise en charge tardive du dossier peut causer un grave préjudice.

Recourir à un avocat est quasi-inévitable lorsque l’on a une société, celle d’un notaire essentielle en cas de projet immobilier. Les relations personnelles que l’on entretient avec sa famille, son employeur ou ses voisinssont également de bons indicateurs quant au potentiel besoin de faire appel à un professionnel.

Un avocat qui vous suit depuis un certain temps aura moins de peine à défendre votre dossier que celui qui n’aura que quelques jours pour en prendre intégralement connaissance.

Ainsi, prenez le temps de chercher, comparer et choisir vos conseillers juridiques: une relation de confiance ne peut être établie à la dernière minute!

 

Bonne recherche et à très vite,

L’équipe Lawrence

Des avocats expert.
Une confidentialité totale.
Une prise en charge sur mesure.
Des couts maîtrisés.

Trouvez le bon avocat!

Leave a Reply

*